Le concept d’Open Space existe depuis longtemps mais a connu une grande évolution de nos jours. En effet, auparavant, celui-ci était synonyme de manque d’intimité et de bruit. Aujourd’hui, le concept a été largement revisité pour combiner productivité et bien-être. Voici les étapes pour aménager son open space.

Bien choisir la couleur du mobilier

Il est important de savoir que les couleurs ont un impact considérable sur le niveau de concentration de vos collaborateurs. C’est la raison pour laquelle elles doivent être choisies avec le plus grand soin. Vous devez alors éviter de choisir des couleurs au hasard pour les meubles de bureau.

Les startups qui ont réalisé avec brio l’aménagement d’un open space ont privilégié des tonalités neutres lors du choix de leur mobilier de bureau. Alors pour bien aménager un open space, les couleurs criardes ou fluorescentes ainsi que les tons particulièrement sombres sont à éviter.

Par conséquent, la règle est de préférer les teintes claires ou neutres comme les couleurs pastel ou encore les tons blancs. Ce sont des couleurs douces qui ne risquent pas d’être source de perturbation.

Faire preuve de modularité et gagner beaucoup d’espace

Pour avoir un open space fonctionnel et favorable au travail, il faut que l’espace soit modulé de manière optimale. Cela doit prendre en compte les besoins, les différentes arrivées ainsi que les remaniements d’équipe. Pour ce faire, plusieurs options s’offrent à vous.

La première option est de préférer des bureaux aux formes simplistes et de mettre de côté les configurations ovales ou trop arrondies. En ce sens, une grande partie des open spaces réussis a opté pour des bureaux rectangulaires. Pour gagner en profondeur, vous pouvez vous tourner vers les modèles de bureaux compacts creusés. Pour plus de conseils agencement, n’hésitez pas à vous tourner vers des experts comme Monarch Agencement.

Vous pouvez aussi choisir les caissons mobiles qu’on déplace facilement et qui sont modulables selon les besoins.

Mettre en avant la communication et le maintien de la concentration

Il faut dire que les nombreux allers-retours dans un open space peuvent rapidement devenir insupportables pour les collaborateurs. C’est pourquoi il faut accorder une attention particulière à l’agencement. Pour ce faire, mettez en place des salles de réunion et des espaces privés qui seront accessibles à tous. Cela permettra d’assurer la tenue de réunions ainsi que la confidentialité des appels téléphoniques.

En ce sens, vous pouvez mettre une mini table de forme ronde dans un coin de l’open space pour les échanges en privés. Des canapés ainsi que des chauffeuses pourront être placés à l’accueil pour les réunions informelles et les échanges téléphoniques. Enfin, aménager une table en cafétéria permettra des discussions autour d’un café ou d’un thé.

Des travaux pour étouffer le bruit et favoriser l’intimité

Le bruit ambiant dans un open space peut empêcher aux autres de travailler comme il faut : discussions, sonneries de téléphones, appels téléphoniques, etc. Bien que certains aient maintenant l’habitude de travailler avec ce bruit, d’autres ne parviennent pas à se concentrer avec. Pour parer à ce manque d’intimité, plusieurs dispositifs sont à prévoir.

Il y a les plantes vertes et les casiers de rangement qui sont des dispositifs déco mais qui permettent par la même occasion de séparer différents bureau. Pour mieux optimiser l’isolation, vous pouvez entreprendre des travaux de rénovation énergétique si nécessaire. Vous en saurez plus sur cette page.

Placer les travailleurs au bon endroit

Enfin, pour bien aménager un open space, il faut veiller à ce que placer les bons collaborateurs au bon endroit. Il s’agira d’accorder un grand intérêt aux différentes synergies possibles entre les travailleurs afin de créer des équipes compétentes et efficaces.