Le Prêt à Taux Zéro (PTZ) est un dispositif de prêt social. Il s’agit d’une aide accordée par l’État pour faciliter l’acquisition d’une résidence principale pour les primo-accédants. Dans la suite de cet article, vous allez découvrir les différentes conditions qui permettent d’obtenir ce prêt aidé.

Prêt à taux zéro : à quoi ça sert ?

Pour commencer, vous devez savoir que le PTZ permet de financer différents projets comme :

  •     l’achat d’un logement neuf (pour une première occupation) ;
  •     l’achat d’un logement ancien nécessitant des travaux ;
  •     la construction d’un logement ;
  •     l’achat d’un logement social ;
  •     etc.

Prêt à taux zéro : qui peut en bénéficier ?

D’après le blog immobilier Immokap, pour bénéficier d’un Prêt à Taux Zéro, l’emprunteur doit être primo-accédant. Autrement dit, il ne doit pas avoir été propriétaire de sa résidence principale pendant les deux années qui précèdent sa demande d’emprunt. Cependant, il existe des exceptions si :

  •     vous êtes titulaire d’une carte d’invalidité ;
  •     vous bénéficiez de l’allocation d’éducation de l’enfant ou de l’adulte handicapé ;
  •   vous avez été victime d’une catastrophe qui a rendu votre résidence principale inhabitable.

Des plafonds de ressources

Afin de pouvoir obtenir un PTZ, le demandeur doit posséder des ressources qui ne dépassent pas certains plafonds. Ces plafonds sont variables en fonction de la situation géographique du logement et des charges de la famille. De plus, il faut savoir que les ressources prises en compte dans l’étude de votre demande sont celles de l’avant-dernière année qui précède la demande.

Construire votre plan de financement

Pour obtenir un PTZ pour financer l’achat d’un logement, il faut que ce bien soit la résidence principale du demandeur et cela dans l’année qui suit l’achat. De plus, le logement doit rester la résidence principale de l’emprunteur pendant au moins 6 ans. Et le bien immobilier ne pourra pas être mis en location pendant cette période.

Le financement d’une partie du logement

Il est important de savoir que le PTZ ne sert pas à financer la totalité de l’achat du logement. En effet, il finance l’opération à hauteur de 40 %. L’emprunteur doit donc compléter le PTZ avec un apport personnel ou d’autres prêts.

Durée de remboursement

En ce qui concerne la durée de remboursement d’un PTZ, cela dépend de différents paramètres. Localisation du logement, composition du foyer et montant des revenus sont des critères qui déterminent la durée de l’emprunt. Bien souvent, le PTZ doit être remboursé sur une durée comprise entre 20 et 25 ans.

Il faut savoir que sur une première période qui dure entre 5 et 15 ans (en fonction de vos revenus) vous n’aurez rien à rembourser. En effet, le remboursement débutera sur la seconde période qui peut varier entre 10 et 15 ans.

Prêt à taux zéro : les avantages

Pour finir, vous devez savoir que le PTZ présente différents avantages non négligeables comme :

  •     la garantie d’un prêt sans intérêt, sans frais d’expertise et sans frais de dossier ;
  •     la garantie d’un prêt facile à mettre en place ;
  •     la possibilité d’obtenir des montants plus conséquents dans des zones où les logements sont plus chers.

Le Prêt à Taux zéro est une solution de financement avantageuse qui vous permet d’obtenir un emprunt dont les intérêts sont de 0 €. C’est une réelle opportunité pour financer votre logement à moindre coût.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *