Le rendement d’une climatisation est conditionné par divers paramètres, en particulier, le choix de l’équipement, l’emplacement adéquat, le temps de fonctionnement et l’entretien régulier, que l’on peut adopter au quotidien par de gestes simples. Quelques optimisations de ces paramètres peuvent engendrer de substantielles économies d’énergie et une facture allégée surtout quand la clim est en fin de vie au bout de quelques années et que ses performances se détériorent.

Un appareil adapté et économique

Il est important avant de choisir un modèle de climatisation de considérer la dimension de l’appareil, qu’elle soit cohérente à la taille de la pièce. Avec un climatiseur sous dimensionné, celui-ci n’arrive pas à fonctionner de manière optimale pour assurer le rafraîchissement de la totalité de la pièce, entraînant son fonctionnement sans répit d’où sa surconsommation. A titre d’exemple, une pièce de 20 m2 nécessite une puissance de 2400 watts ou 9000 BTU.

Par ailleurs, le choix d’une climatisation économique de classe A ou A+ consommant moins d’électricité réduit considérablement la facture énergétique. Il existe même des clim dans la classification A+++ qui sont fortement recommandées.

climatiseur

De plus, il est important de savoir manipuler les appareils munis de fonctions programmables telles que le froid sec, le froid ventilé ou l’ionisation. La température doit être la plus confortable possible pour ne pas produire du choc thermique. La température intérieure et extérieure ne doit pas être sujette à une grande différence, qui doit être seulement dans l’ordre de 5 à 6°. Les portes et fenêtres doivent être fermées pour éviter le surrégime et la consommation inutile.

L’emplacement du thermostat d’ambiance

Choisir l’emplacement du thermostat est très important car cela permet d’optimiser le fonctionnement de la climatisation en termes de consommation et de confort. Ainsi, il doit être installé dans une zone la plus représentative de la température moyenne du logement et dans un endroit à l’abri de la chaleur et de l’humidité. Aussi, le bloc extérieur doit être situé non loi de l’unité intérieure. Outre cela, l’évacuation des condensats par le tuyau raccordé à l’arrière de l’unité intérieure ne doit pas être perturbée. Les condensats sont l’eau obtenue par la condensation de l’air chaud sur l’échangeur froid.

Pour une installation électrique optimale de la climatisation, celle-ci doit être faite dans les règles de l’art, l’intervention du professionnel dans le domaine s’avère non négligeable.

Veillez aussi à faire fonctionner votre clim avec les rideaux fermés en été pour réduire le rayonnement solaire dans la pièce à refroidir et à bien choisir la température de fonctionnement nominale : 4°C de moins que l’extérieurs sont suffisants pour une sensation de fraîcheur bienfaisante.

La programmation des temps de fonctionnement

Afin que la climatisation fonctionne de façon économique, il est important de gérer le temps de fonctionnement de l’appareil, en programmant intelligemment l’heure de l’arrêt et de la reprise. Si l’appareil n’est pas équipé de programmation incorporée, l’utilisation d’une horloge hebdomadaire peut bien faire l’affaire. Elle doit être reliée à un raccordement électrique du climatiseur. Cette mesure est efficace pour éviter l’usage inutile de l’appareil la nuit ou durant l’absence du propriétaire.

Les thermostats connectés sont un bon investissement à prendre en considération. Ils sont vites amortis et sont capable d’apprendre seuls les plages horaires de fonctionnement adaptées à votre rythme de vie et celui de votre foyer.  Reliés à votre smartphone, ils allument la clim quand vous approchez de chez vous et l’éteigne si vous quitter le domicile.

La maintenance régulière

L’entretien à fréquence régulière de la climatisation permet de réduire les risques de panne, améliorer sa durée de vie et optimiser son rendement. Le lavage du filtre à air à l’aide d’une éponge savonnée puis d’un bon rinçage est nécessaire tous les 3 semaines. Cela permet d’éliminer les poussières et particules qui peuvent affecter le rendement de l’appareil ainsi que la qualité de l’air ambiant.

En revanche, le condenseur doit être nettoyé une à deux fois par an surtout s’il est placé aux alentours des arbres. Branchages set feuilles mortes peuvent l’obstruer et le détériorer. Pour éviter les bruits de fonctionnement désagréables, vous pouvez éloigner votre compresseur de votre domicile en faisant en sorte de la positionner dans une zone ombragée en été en prenant en compte la position du soleil à son zénith. Moins chaud, le compresseur fonctionnera à meilleur rendement et durera plus longtemps.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *